5 choses que l'on apprend avec le bullet journal

IMG_20170827_181830_535.jpg

1. Alerte phrase bateau : Je peux devenir celle que je veux être

L'idée avec le bullet journal c'est que 'malgré soi', on s'améliore, on devient plus organisé et ça permet de faire beaucoup plus de choses. Le fait est que du coup, on peut se forcer à faire n'importe quoi.
Moi, je trouve que ça donne un sentiment de puissance, que l'on peut faire ce que l'on veut et devenir celle que l'on veut !

2. La créativité est essentielle

Le secret avec le bullet journal, c'est qu'il faut faire son propre système à partir du système de base de Ryder Carroll. Il n'y a que comme cela que notre bujo devient durable. Moi, par exemple, j'ai énormément de mal à utiliser le future log et bien pour l'instant j'ai mis de côté mon Calendex, et je ne l'utilise que très rarement, ce n'est pas grave et en attendant d'avoir trouvé quelque chose qui me convienne plus, je préfère encore ne rien utiliser.
Il est également important de créer ses propres spreads si on sent un manque dans la méthodologie et que l'on veut consigner des choses.

IMG_20170509_192046_662.jpg
3. L'index est ton meilleur ami

L'index permet de se retrouver dans le bullet journal et est donc indispensable. Moi, je combine un index de base avec des marques-page magnétiques ce qui me permet de m'y retrouver très facilement dans le mois en cours. Et, au final, je n'ai pas besoin de plus de précisions dans les mois précédents parce que si je regarde un mois passé, c'est que je veux tout re-feuilleter.
Par contre, j'ai vu récemment un index très détaillé, qui m'a donné envie de me pencher sur le sujet.

4. Point trop n'en faut

Ce n'est pas la peine de faire un spread ou une collection pour le plaisir de remplir une page si on sait déjà qu'on ne mettra pas ses informations à jour. Moi ce que j'aime bien faire c'est tenter de nouveaux spreads, mais si ça ne marche pas, je ne les refais jamais lorsque je migre le bujo. C'est bien d'avoir 5/6 spreads que l'on tente comme ça par bullet journal, mais pas plus.

5. C'est ok de faire une pause

Je sais, je répète cela souvent, mais finalement, je suis passée à l'acte. J'ai pris une semaine de congé de bullet journal, et bien, j'ai survécu ! Et franchement, il le fallait, déjà d'une part parce que j'étais en vacances, je ne voulais pas me trimballer sans arrêts avec mes affaires à bullet journal. Et puis, j'avais envie de dessiner... dans mon moleskine un peu !

20170919_150228.png


Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.inmyhouseliving.com/imo/index.php?trackback/132

Page Top