Mot-clé - développement personnel

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 07 décembre 2017

5 choses que l'on apprend avec le bullet journal

IMG_20170827_181830_535.jpg

IMG_20170827_181830_535.jpg

1. Alerte phrase bateau : Je peux devenir celle que je veux être

L'idée avec le bullet journal c'est que 'malgré soi', on s'améliore, on devient plus organisé et ça permet de faire beaucoup plus de choses. Le fait est que du coup, on peut se forcer à faire n'importe quoi.
Moi, je trouve que ça donne un sentiment de puissance, que l'on peut faire ce que l'on veut et devenir celle que l'on veut !

2. La créativité est essentielle

Le secret avec le bullet journal, c'est qu'il faut faire son propre système à partir du système de base de Ryder Carroll. Il n'y a que comme cela que notre bujo devient durable. Moi, par exemple, j'ai énormément de mal à utiliser le future log et bien pour l'instant j'ai mis de côté mon Calendex, et je ne l'utilise que très rarement, ce n'est pas grave et en attendant d'avoir trouvé quelque chose qui me convienne plus, je préfère encore ne rien utiliser.
Il est également important de créer ses propres spreads si on sent un manque dans la méthodologie et que l'on veut consigner des choses.

IMG_20170509_192046_662.jpg
3. L'index est ton meilleur ami

L'index permet de se retrouver dans le bullet journal et est donc indispensable. Moi, je combine un index de base avec des marques-page magnétiques ce qui me permet de m'y retrouver très facilement dans le mois en cours. Et, au final, je n'ai pas besoin de plus de précisions dans les mois précédents parce que si je regarde un mois passé, c'est que je veux tout re-feuilleter.
Par contre, j'ai vu récemment un index très détaillé, qui m'a donné envie de me pencher sur le sujet.

4. Point trop n'en faut

Ce n'est pas la peine de faire un spread ou une collection pour le plaisir de remplir une page si on sait déjà qu'on ne mettra pas ses informations à jour. Moi ce que j'aime bien faire c'est tenter de nouveaux spreads, mais si ça ne marche pas, je ne les refais jamais lorsque je migre le bujo. C'est bien d'avoir 5/6 spreads que l'on tente comme ça par bullet journal, mais pas plus.

5. C'est ok de faire une pause

Je sais, je répète cela souvent, mais finalement, je suis passée à l'acte. J'ai pris une semaine de congé de bullet journal, et bien, j'ai survécu ! Et franchement, il le fallait, déjà d'une part parce que j'étais en vacances, je ne voulais pas me trimballer sans arrêts avec mes affaires à bullet journal. Et puis, j'avais envie de dessiner... dans mon moleskine un peu !

20170919_150228.png

Lire la suite

jeudi 21 septembre 2017

Bullet Journal Tips // Mes petites études

dormir_mieux.jpg

dormir_mieux.jpg

J'aime beaucoup faire de petites "études" dans mon bullet journal ! Je l'ai fait une première fois sur le spread 'Dormir Mieux' puis j'ai réitéré sur 'Que faire dans les bouchons ?' Oui, vu que je passe environ deux heures par jour dans les bouchons, j'ai bien du faire cette étude...
Je trouve toujours réconfortant de voir que l'on n'est pas les seuls à s'inquiéter de quelque chose et à chercher des solutions. Du coup, qu'est-ce qu'on est content quand on trouve des réponses à nos angoisses. C'est peut-être un peu bateau de dire ça, mais ça réchauffe le coeur.
Mais, encore une fois on touche un peu au développement personnel, c'est comme pour l'organisation et le minimalisme, il y a des choses qui ont beau faire partie du développement personnel, je trouve qu'il est essentiel de se poser la question. Et puis, il y a quelques temps, il y avait la pub Audible qui me donne vraiment envie de m'inscrire, quand je vois la personne courir en écoutant un livre de coaching, ça me donne envie de m'abonner... euh, non, pas de courir !
Sinon, ce que je m'autorise à lire, c'est lifehack.org. C'est super, vous pouvez être sûr que si vous cherchez des réponses sur un sujet précis, vous les trouverez sur lifehack. Moi, j'adore. Surtout que je trouve que le site a un layout très pratique, de plus, les différentes catégories sont parsemées de citation, c'est génial. Comparé à WikiHow qui donne aussi des solutions du même genre, la mise en page est beaucoup plus pratique. Il y a aussi tous les sites qui proposent des listes genre "Les 20 trucs...", "Les 10 trucs..." que j'aime beaucoup regarder.
Toutes ces solutions permettent de regrouper et recouper des réflexions sur certains sujets, c'est très pratique et utile pour faire des recherches.
Ca rejoint quand même ce que je vous disais il y a peu sur le développement personnel, c'est marrant qu'avec l'âge, on ait plus besoin de lire ce genre de choses. Je vous laisse juger du degré de tristesse de la phrase précédente ;) Enfin, je crois qu'avec ce post, je vous aurai donné tous mes petits tips sur le développement personnel !

Lire la suite

jeudi 19 janvier 2017

Organisation, minimalism : développement personnel ?

Est-ce que l'expression 'développement personnel' est un gros mot ? Tout le monde connaît l'étendue des rayons développement personnel dans les librairies et j'avoue que j'ai toujours trouvé que c'était de la psychologie de bas étage. Mais il y a peu, j'ai découvert le minimalisme et grâce à ça l'organisation et grâce à ça le bullet journaling, et depuis j'ai remis en question ma façon de voir les choses puisqu'il y a tout de même de grands concepts que je trouve supers dont l'organisation et le minimalisme.

La première étape du minimalisme est le désencombrement (decluttering en anglais). J'ai commencé à faire cela il y a un an maintenant. J'ai commencé par mes livres. Ma bibliothèque recelait de livres que je n'aimais pas du tout mais c'est vrai que ça a toujours été difficile pour moi de m'en séparer. Je pense que la raison principale est que comme j'avais lu ce livre je voulais le garder, un peu comme un trophée. J'ai fini donc par donner une cinquantaine de livres et en vendre une autre cinquantaine sur MoMoX. Bon, je ne suis pas devenue riche, j'ai du récupérer 60 euros environ. Mais ça fait toujours plaisir pour les livres dont j'avais lu un tome mais qui m'avaient déçue alors que j'avais acheté tous les tomes. Sachez que comme partout, sur Momox, il n'y a quasiment que les livres récents qui rapportent et les livres rares.
Ensuite, je suis passée à l'armoire, là encore, j'ai donné plein de vêtements et je n'ai gardé que ceux que je mettais vraiment. J'ai en fait suivi ce flow chart : Closet Cleaning Flow Chart: Funny and Useful - oui, parce que je suis également devenue fan d'infographie, j'avoue que je n'en avais vu que très peu auparavant et il y en a plein sur le sujet.
Je suis ensuite passée à mon bureau, la salle de bain (c'est quand même dingue le nombre de produits de beauté que l'on n'utilise pas) pour laquelle au lieu de jeter, j'ai préféré me forcer à utiliser les produits et la cuisine... Je pense que la meilleure solution est de progresser petit à petit.
La seconde étape est de contrôler tout ce qui entre dans la maison. L'idée est de ne plus acheter tout ce qui est destiné à n'être utilisé qu'une seule fois. Si quand bien même il arrivait qu'un objet franchisse tout de même le barrage, il faut alors s'en débarasser, peu importe ce que ça veut dire s'il faut le jeter ou le donner alors qu'on vient à peine de l'acheter.
Quoiqu'il en soit, il reste encore beaucoup de choses dans ma maison qui devraient être déclutterées mais au moins, j'ai pu déjà me faciliter la vie notamment au niveau du ménage.

Pour approfondir le sujet, je vous conseille les livres suivants que j'ai beaucoup aimé en commençant bien sûr par LA référence. Certains sont en français mais j'ajoute également la version anlgaise parce que c'est celle que j'ai lu...

1. The Life-Changing Magic of Tidying: A simple, effective way to banish clutter forever (La magie du rangement)
de Marie Kondo.

Banish Clutter Forever: How the Toothbrush Principle Will Change Your Life Banish Clutter Forever: How the Toothbrush Principle Will Change Your Life Marie Kondo est consultante en nettoyage au Japon. Autant dire que depuis ce livre, la liste d'attente est bien longue...
Si celui-ci a tellement marché c'est parce que la méthode de Marie Kondo ne se base pas sur d'autres. Son idée est de faire par catégorie d'objet pour désencombrer. J'ai évidemment pris un peu de ce livre pour vider mon appartement.
2. The Joy of Less, A minimalist Living Guide
de Francine Jay.

The Joy of Less, A minimalist Living Guide Ce livre présente une méthode que j'aime beaucoup en faisant un désencombrement pièce par pièce. C'est d'ailleurs comme ça que je m'y suis prise. Toute la première partie est quand même une grande réflexion sur le minimalisme, plus axée sur la psychologie de l'acte. La seconde partie présente la méthode STREAMLINE, je vous passe l'acronyme un peu chelou manipulé pour que ça veuille dire quelque chose.
Je pense que ce livre représente le plus ce qu'est le développement personnel, néanmoins il présente l'une des méthodes que je préfère.

3. Banish Clutter Forever: How the Toothbrush Principle Will Change Your Life
de Sheila Chandra.

Banish Clutter Forever: How the Toothbrush Principle Will Change Your Life Celui-ci est très original et je l'aime beaucoup, parce qu'il est plein de bon sens. J'aime beaucoup sa façon de voir les choses et croyez-moi, Sheila y est pour beaucoup dans ma prise de décision concernant le decluttering. C'est clairement le livre qui permet de se débarrasser des derniers a priori sur le fait de jeter des choses.

Lire la suite

Page Top