Mot-clé - minimalisme

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 12 octobre 2017

Les bullet journal minimalistes

IMG_57351.jpg

J'aime beaucoup les bullet journal minimalistes. Une fois, j'ai eu un commentaire sur une de mes photos sur Instagram comme quoi mon bullet journal était minimaliste. Pourtant, ce n'est pas ce que je ressens à propos de mon bullet journal, mais c'est peut-être uniquement parce qu'il contient tout ce dont j'ai besoin. Cela m'a poussé à me demander jusqu'où le minimalisme pouvait aller dans un bujo. De toutes façons, tout le monde a une conception différente du minimalisme, et c'est très bien comme ça.
Fût une époque où j'avais même une version minimaliste de mon layout à utiliser les semaines où je n'avais pas le temps. Et puis, quelques fois, je trouve que c'est appréciable de retourner aux basiques.

Voici pour moi ce qui représente le plus la simplicité :

Ryder Carroll (@bulletjournal)

IMG_57351.jpg

Bien sûr, l'inventeur du bullet journal se retrouve en première ligne dans ce post puisque son bullet journal est totalement dépourvu d'autre chose que des bases du bullet journal. C'est le bullet journal à prendre en référence lorsque l'on débute et que l'on veut tester si le système est adapté pour nous, c'est par là que j'ai commencé.

Dee Quine (@decadethirty)

20170828_145435.png

Dee a beaucoup de bullet journals et tous sont très simples, basés sur le système de Ryder Carroll. Cela ne l'empêche pas de créer, je fais notamment référence à la calendar wheel, mais c'est toujours dans la fonctionnalité en même temps que dans l'élégance. A ajouter à cela son écriture parfaite et l'on obtient mon bullet journal minimaliste préféré !

@bujo.auslife

20170828_145513.png

Je l'ai déjà présentée dans un lundi inspiration. Extrêmement fonctionnel, son bullet journal lui sert autant pour le travail que pour ses loisirs.

@bonjournal_

20170828_145553.png

Bon ok, ce n'est pas le plus minimaliste des bullet journals, mais le fait est que certains de ses spreads sont minimalistes.

Enfin, en vrac ci-dessous, quelques comptes minimalistes. C'est là que je me rends compte que j'en ai cité beaucoup dans le lundi inspiration ! D'autant plus que ce sont des gens que je n'ai jamais cessé de suivre. Finalement, ce n'est pas si monotone le minimalisme...

20170828_145329.jpg

De gauche à droite, de haut en bas : @tinyrayofsunshine@honeyrozes@shilen.qc@yukikosakamura@grey.and.copperkerrystudies

Lire la suite

jeudi 19 janvier 2017

Organisation, minimalism : développement personnel ?

Est-ce que l'expression 'développement personnel' est un gros mot ? Tout le monde connaît l'étendue des rayons développement personnel dans les librairies et j'avoue que j'ai toujours trouvé que c'était de la psychologie de bas étage. Mais il y a peu, j'ai découvert le minimalisme et grâce à ça l'organisation et grâce à ça le bullet journaling, et depuis j'ai remis en question ma façon de voir les choses puisqu'il y a tout de même de grands concepts que je trouve supers dont l'organisation et le minimalisme.

La première étape du minimalisme est le désencombrement (decluttering en anglais). J'ai commencé à faire cela il y a un an maintenant. J'ai commencé par mes livres. Ma bibliothèque recelait de livres que je n'aimais pas du tout mais c'est vrai que ça a toujours été difficile pour moi de m'en séparer. Je pense que la raison principale est que comme j'avais lu ce livre je voulais le garder, un peu comme un trophée. J'ai fini donc par donner une cinquantaine de livres et en vendre une autre cinquantaine sur MoMoX. Bon, je ne suis pas devenue riche, j'ai du récupérer 60 euros environ. Mais ça fait toujours plaisir pour les livres dont j'avais lu un tome mais qui m'avaient déçue alors que j'avais acheté tous les tomes. Sachez que comme partout, sur Momox, il n'y a quasiment que les livres récents qui rapportent et les livres rares.
Ensuite, je suis passée à l'armoire, là encore, j'ai donné plein de vêtements et je n'ai gardé que ceux que je mettais vraiment. J'ai en fait suivi ce flow chart : Closet Cleaning Flow Chart: Funny and Useful - oui, parce que je suis également devenue fan d'infographie, j'avoue que je n'en avais vu que très peu auparavant et il y en a plein sur le sujet.
Je suis ensuite passée à mon bureau, la salle de bain (c'est quand même dingue le nombre de produits de beauté que l'on n'utilise pas) pour laquelle au lieu de jeter, j'ai préféré me forcer à utiliser les produits et la cuisine... Je pense que la meilleure solution est de progresser petit à petit.
La seconde étape est de contrôler tout ce qui entre dans la maison. L'idée est de ne plus acheter tout ce qui est destiné à n'être utilisé qu'une seule fois. Si quand bien même il arrivait qu'un objet franchisse tout de même le barrage, il faut alors s'en débarasser, peu importe ce que ça veut dire s'il faut le jeter ou le donner alors qu'on vient à peine de l'acheter.
Quoiqu'il en soit, il reste encore beaucoup de choses dans ma maison qui devraient être déclutterées mais au moins, j'ai pu déjà me faciliter la vie notamment au niveau du ménage.

Pour approfondir le sujet, je vous conseille les livres suivants que j'ai beaucoup aimé en commençant bien sûr par LA référence. Certains sont en français mais j'ajoute également la version anlgaise parce que c'est celle que j'ai lu...

1. The Life-Changing Magic of Tidying: A simple, effective way to banish clutter forever (La magie du rangement)
de Marie Kondo.

Banish Clutter Forever: How the Toothbrush Principle Will Change Your Life Banish Clutter Forever: How the Toothbrush Principle Will Change Your Life Marie Kondo est consultante en nettoyage au Japon. Autant dire que depuis ce livre, la liste d'attente est bien longue...
Si celui-ci a tellement marché c'est parce que la méthode de Marie Kondo ne se base pas sur d'autres. Son idée est de faire par catégorie d'objet pour désencombrer. J'ai évidemment pris un peu de ce livre pour vider mon appartement.
2. The Joy of Less, A minimalist Living Guide
de Francine Jay.

The Joy of Less, A minimalist Living Guide Ce livre présente une méthode que j'aime beaucoup en faisant un désencombrement pièce par pièce. C'est d'ailleurs comme ça que je m'y suis prise. Toute la première partie est quand même une grande réflexion sur le minimalisme, plus axée sur la psychologie de l'acte. La seconde partie présente la méthode STREAMLINE, je vous passe l'acronyme un peu chelou manipulé pour que ça veuille dire quelque chose.
Je pense que ce livre représente le plus ce qu'est le développement personnel, néanmoins il présente l'une des méthodes que je préfère.

3. Banish Clutter Forever: How the Toothbrush Principle Will Change Your Life
de Sheila Chandra.

Banish Clutter Forever: How the Toothbrush Principle Will Change Your Life Celui-ci est très original et je l'aime beaucoup, parce qu'il est plein de bon sens. J'aime beaucoup sa façon de voir les choses et croyez-moi, Sheila y est pour beaucoup dans ma prise de décision concernant le decluttering. C'est clairement le livre qui permet de se débarrasser des derniers a priori sur le fait de jeter des choses.

Lire la suite

Page Top